rejoignez-nous !

avec le soutien

  • Bouygues Construction
  • Caisse des Dépôts
  • Ademe

Vous avez déjà un compte ?

identifiez-vous

créer un compte !

Les Campus membres

UNIVERSITÉS

ÉCOLES DE MANAGEMENT

ÉCOLES D’INGÉNIEURS

ÉTABLISSEMENTS SPÉCIALISÉS

avec le soutien

Comité 21
Néoplanète
AEF
Des Enjeux et des Hommes
REFEDD
L'Etudiant

Les étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour un « réveil écologique »

Les étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour un « réveil écologique »

A l’heure où le GIEC publie un nouveau rapport alarmant sur le changement climatique et où les marches pour le climat rassemblent des milliers de personnes, des étudiants des grandes écoles françaises – l’École Polytechnique, CentraleSupélec, l’ENS Ulm, HEC Paris et AgroParisTech – signent un manifeste éloquent pour mobiliser l’ensemble de la société face à l’urgence climatique.

Un constat alarmant

Le manifeste s’ouvre sur une série de constats alarmants – dépassement de 4 des 9 « limites planétaires » au-delà desquelles les dégradations environnementales risquent de provoquer des changements brutaux du système-Terre, une hausse des températures globales, la dégradation généralisée de la biodiversité, une baisse des rendements agricoles, des déplacements massifs de réfugiés climatiques, etc. – qui se heurtent à l’insuffisance des réactions de nos systèmes économiques, politiques et idéologiques. Les étudiants signataires soulignent aussi qu’ils ne se reconnaissent pas dans le modèle de société consumériste qui est le nôtre et dans les perspectives d’avenir professionnelles qui s’offrent à eux.

Pour un réveil écologique collectif

Forts de cet état des lieux préliminaire, ils appellent à un changement radical et à un sursaut collectif : « deux options s’offrent aujourd’hui à nous : poursuivre la trajectoire destructrice de nos sociétés, (…) ou bien prendre notre avenir en main en décidant collectivement d’anticiper et d’inclure dans notre quotidien et nos métiers une ambition sociale et environnementale, afin de changer de cap et de pas finir dans l’impasse ». Se présentant comme des acteurs du changement, ils se disent prêts à mobiliser leur énergie pour « inciter tous les acteurs de la société – les pouvoirs publics, les entreprises, les particuliers et les associations – à jouer leur rôle dans cette grande transformation ».

Et maintenant ? Des engagements concrets !

Loin de tomber dans une vision fataliste du défi climatique, l’appel se double d’une page « Que faire ? » qui référence des outils de sensibilisation et des bonnes pratiques créés par des scientifiques, des ingénieurs ou associations reconnus. Chacun est invité à s’informer et à agir.

Depuis son lancement, le 26 septembre dernier, le message a fait écho au-delà des grandes écoles, près de 22 000 étudiants d’environ 400 établissements d’enseignement supérieur ont signé le manifeste, preuve que la lutte contre le changement climatique et l’engagement pour un développement plus responsable de nos sociétés sont devenus des enjeux incontournables pour les étudiants !

autres actualités